Le mot de Jean-Philippe VIDAL co-fondateur de l’EPPAR

L’Ecole Pratique des Processus de l’Accompagnement Relationnel a comme ambition de conduire les participants à son programme vers l’accompagnement des personnes dans les champs relationnel et thérapeutique. Notre objectif est de former des professionnels autonomes et responsables de leurs actes. A ce titre, nous imposons à nos étudiants de disposer d’un espace de supervision de leur pratique durant leur formation. L’hypnose prend une part importante dans notre programme et nous nous félicitons de la création d’un syndicat ouvert et dynamique pour les praticiens de l’hypnose. Si nous voulons donner aux praticiens compétents et passionnés de l’hypnose toute la légitimité qu’ils sont en droit d’attendre dans leur pratique, l’existence de Sup-H se pose naturellement. Merci à toute l’équipe du syndicat de prolonger ainsi la vision qui est la nôtre : une vision d’exigence et de professionnalisme vis à vis d’un sujet humain (en opposition à l’objet qu’on veut hélas trop souvent en faire dans nos sociétés) qui exige le meilleur de nous-même. C’est tout naturellement que nous invitons d’ores et déjà tous nos élèves à rejoindre cette initiative.

Jean-Philippe VIDAL
co-fondateur de l’EPPAR